06 mars 2017 ~ 0 Commentaire

Lettre d’un étudiant pour nos patients

Je souhaite vous expliquer avec des mots simples pourquoi les étudiants et chirurgiens dentistes sont en grève depuis maintenant 8 semaines, et les pièges dans lesquels il ne faut pas tomber:
Les médias semblent croire que nous défendons nos salaires et prétendons même une augmentation. Il n’en est rien! C’est nos patients que nous défendons.
Pour resituer les choses, l’élément déclencheur de cette grève a été des négociations entamées avec l’assurance maladie sur les tarifs des soins. Le moment idéal selon nous pour revenir sur une situation figée depuis près de 30 ans, et totalement aberrante d’un point de vue de santé publique!!
Pour rappel en France les soins de base (caries, détartrage etc..) sont fixés et remboursés à 100% par l’assurance maladie et complémentaire. La prothèse quant à elle, a un tarif libre et un remboursement sécu inchangé depuis 30 ans (107€ pour une couronne). Les soins de prévention comme les soins des gencives, la fluoration chez les enfants, ne sont eux PAS DU TOUT pris en charge par la sécu.
Le problème étant qu’en 30 ans les techniques ont évolué. La chirurgie dentaire est l’un des domaines de santé pour lequel la recherche en biomatériaux et en nouvelles technologies est la plus dynamique: biodentine, CFAO, laser, régénération tissulaires..etc
En 30 ans, l’inflation est aussi passée par là, faisant flamber d’environ 65% tout ce que vous connaissez (pain, coiffeur mais aussi SMIC !)
Pour autant les tarifs des soins de base sont quasiment resté bloqués, à l’abri du temps! À tel point qu’aujourd’hui la recherche, les évolutions techniques et technologique de ces soins sont freinées. Prenons l’exemple d’un soin simple comme une carie. Celui ci est toujours remboursé au prix d’un plombage en amalgame, alors qu’aujourd’hui nous savons reconstruire des dents presque à l’identique, tant esthétiquement que biologiquement. Une grande majorité des dentistes réalisent ces soins nouveaux et contemporains à perte mais les font quand même, par conviction personnelle et conscience professionnelle, car ils font ce métier pour soigner, pas pour vous mutiler. Mais le dentiste perd de l’argent sur tout ces soins..
À côté de ça, la prothèse: couronnes, appareils.. des remboursements aberrants, indécents.. en effet, la prothèse est le seul domaine de la dentisterie dont le prix n’est pas fixé par l’assurance maladie. Par conséquent c’est le seul domaine de la dentisterie dont le tarif augmente en suivant l’inflation et les coûts des évolutions technologies.
Pour autant, vous entendez souvent dans les médias qu’en france les prothèses sont chère? Chères comparé à la hongrie peut-être, mais à 200€ la couronne en hongrie pour un SMIC hongrois à 350€, pour les locaux, c’est hors de prix!! donc à niveau de vie équivalent, la prothèse en france n’est pas plus chère qu’en allemagne, belgique, angleterre, elle est même moins chère..
Le problème c’est que son remboursement est resté bloqué depuis 30 ans. Donc aujourd’hui vous payez le désengagement de la sécu!
Le désaccord qui s’est posé récemment et qui a mené les dentistes dans la rue, c’est une mesurette du gouvernement qui met de la poudre aux yeux des patients. LE PLAFONNEMENT des prix des prothèses, LA solution pour embellir le bilan du quinquennat, PAS pour épargner votre porte feuille!
Car aujourd’hui, une majorité des dentistes sont déjà en dessous des tarifs de plafonnement, donc pour leurs patients, rien ne changera. Pour d’autres, dont l’équilibre financier du cabinet sera mis en péril, la solution sera une baisse de la qualité de ces prothèses, avec sous traitance par des labos étrangers, et des emplois en périls pour les artisans prothésistes des grandes villes…
À côté de ce tarif plafonné qui ne changera rien pour une majorité d’entre vous, le remboursement lui ne changera pas, toujours 107€ pour une couronne (ce qui au passage ne paye même pas le prothésiste). Donc le gouvernement vous vend du vent!
En contre partie, des revalorisations de 2-3-4€ sont prévues sur les soins de base, bien loin des 65% d’inflation passés à la trappe.!
Aujourd’hui nous pensons avoir la solution pour votre santé bucco-dentaire et votre pouvoir d’achat, mais aussi pour notre conscience professionnelle: LA PREVENTION!
Nous nous battons pour que des soins de prévention comme celui des gencives soient remboursés! Pour que l’exemple des pays scandinaves soit appliqué chez nous, à savoir une consultation par an, obligatoire et remboursé, pour chaque citoyen, quelque soit son âge, et pas seulement tout les 3 ans de 6 à 21 ans.. (un enfant peu déclarer plusieurs caries en seulement 1 an, imaginez en 3 ans..)
Seule une prévention agressive, innovante (et remboursée) peut vous éviter des soins onéreux comme les prothèses. Car pour nous, la prothèse, c’est un échec de prise en charge..
Nous apprenons avant tout à sauver et soigner vos dents, nous apprenons aussi à les remplacer, mais cela doit rester exceptionnel et arriver en dernier sur le gradient thérapeutique.
Ces propositions, votre ministre de la santé Marisol TOURAINE ne veut pas les entendre. Aucune réaction de sa part depuis 8 semaines..
La sécu ne pense qu’à faire des économies, sur votre dos. Mais le jour où la sécu comprendra qu’avec une prévention accrue (à tout âges) et des soins à leurs juste valeurs (à la pointe des avancés scientifique) vous n’avez pas ou moins besoin de prothèses, et bien là elle fera des économie (et vous aussi).
cela fait maintenant 8 semaines que les 6500 étudiants dentistes de toute la france sont en grève, informez vous, soutenez les, ne vous laissez pas berner par les médias et les politiques.
#DENTger

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Estrelladelaesperanza |
ATE CLPS |
Crmtap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pubtapmap
| des publicitées de tout et ...
| Testosterone Reload